Dans La Lettre, Jean-Pierre SUEUR rend compte de son activité de sénateur, tant au Sénat que dans le Loiret, au cours de la première session parlementaire de son mandat, du 2 octobre 2001 au 18 février 2002.
L'édito de La Lettre n°1
Avec vous
Lors de la campagne électorale qui a précédé les élections sénatoriales de septembre 2001, je m’étais engagé à rendre compte régulièrement de mon action parlementaire. C’est l’objet de cette première « lettre » qui présente l’action qui a été la mienne d’octobre 2001 à février 2002. Membre de la commission des lois du Sénat, je me suis attaché à participer aux débats sur plusieurs textes importants, et tout particulièrement la loi sur la « démocratie de proximité » qui concerne nombre d’aspects de la vie des collectivités locales. Je me suis également employé à faire avancer un certain nombre de dossiers concernant notre département, ses communes et groupements de communes. Cette lettre ne reprend qu’une partie de ces interventions, mais je suis disponible pour vous donner toute information complémentaire. Un parlementaire se doit, prioritairement, d’accomplir le travail législatif qui est sa mission propre. Il doit aussi « porter » les préoccupations, les souhaits, les réactions des habitants et des collectivités locales qu’il représente auprès du gouvernement et des représentants de l’Etat. Cette tâche, il ne peut l’accomplir seul. C’est avec vous, dans un dialogue constant et positif, que j’entends accomplir la tâche que les « grands électeurs » du Loiret m’ont fait l’honneur de me confier le 23 septembre dernier. Je reste à votre disposition et vous assure de mes sentiments dévoués et cordiaux.
La Lettre n° 1 en texte intégral
Télécharger le document au format pdf (102 pages - 7,15 mo)
 25e anniversaire du TGV
 Il faut relier Orléans au réseau TGV
 Le 25e anniversaire du TGV vient d'être célébré avec éclat. Ce doit être l'occasion de mesurer combien le fait que la ville et l'agglomération d'Orléans restent à l'écart du réseau TGV est préjudiciable, et le sera davantage encore dans les années à venir. Orléans sera, en effet, l'une des très rares capitales régionales à ne pas être reliées au réseau TGV.
>> Lire la suite
>> La Croix du 22 septembre 2006
 Ici votre texte
 Prévention de la délinquance
 Jean-Pierre Sueur intervient sur l'indépendance de la Justice
 Jean-Pierre Sueur est intervenu en séance publique au Sénat le 21 septembre 2006 dans le cadre du débat sur le projet de loi de prévention de la délinquance, à propos de l'indépendance de la justice.
>> Lire l'intervention
 Les autres interventions dans le débat
>> Pour la création d'un fonds pour financer la prévention de la délinquance
>> Sur le rôle des maires en matière de rappel à l'ordre
>> Sur la sécurité des bâtiments publics
>> Véhicules hors d'usage qui se trouvent en fourrière
>> A propos du secret médical
>> Psychiatrie
 Dans la presse
>> Libération du 13 septembre 2006
>> La dépêche AFP du 20 septembre 2006
>> L'article paru sur le site de Réformer
 Ici votre texte
 Justice
 Par une question écrite, Jean-Pierre Sueur a appellé l'attention de Pascal Clément, garde des sceaux, ministre de la justice, sur le coût de la procédure de mise sous tutelle des majeurs pour les requérants.
Le ministre de la justice lui a répondu.
>> Voir la question et la réponse
 Ici votre texte
 25e anniversaire du TGV
 Il faut relier Orléans au réseau TGV
 Le 25e anniversaire du TGV vient d'être célébré avec éclat. Ce doit être l'occasion de mesurer combien le fait que la ville et l'agglomération d'Orléans restent à l'écart du réseau TGV est préjudiciable, et le sera davantage encore dans les années à venir. Orléans sera, en effet, l'une des très rares capitales régionales à ne pas être reliées au réseau TGV.
>> Lire la suite
>> La Croix du 22 septembre 2006
 Ici votre texte
 Prévention de la délinquance
 Jean-Pierre Sueur intervient sur l'indépendance de la Justice
 Jean-Pierre Sueur est intervenu en séance publique au Sénat le 21 septembre 2006 dans le cadre du débat sur le projet de loi de prévention de la délinquance, à propos de l'indépendance de la justice.
>> Lire l'intervention
 Les autres interventions dans le débat
>> Pour la création d'un fonds pour financer la prévention de la délinquance
>> Sur le rôle des maires en matière de rappel à l'ordre
>> Sur la sécurité des bâtiments publics
>> Véhicules hors d'usage qui se trouvent en fourrière
>> A propos du secret médical
>> Psychiatrie
 Dans la presse
>> Libération du 13 septembre 2006
>> La dépêche AFP du 20 septembre 2006
>> L'article paru sur le site de Réformer
 Ici votre texte
 Justice
 Par une question écrite, Jean-Pierre Sueur a appellé l'attention de Pascal Clément, garde des sceaux, ministre de la justice, sur le coût de la procédure de mise sous tutelle des majeurs pour les requérants.
Le ministre de la justice lui a répondu.
>> Voir la question et la réponse
 Ici votre texte