Imprimer

C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès de Guy Boutin. Bénévole de tous les instants, toujours engagé, toujours dévoué, Guy Boutin a beaucoup apporté dans de nombreux domaines. Je sais combien il fut fidèle à l’action qu’avec d’autres j’ai menée pour Orléans et combien ses encouragements et conseils furent précieux. Cheminot, il fut chef de circonscription puis inspecteur. Il prit des responsabilités syndicales. Il fut parallèlement et ensuite : responsable d’association de parents d’élèves, responsable mutualiste et acteur dans le monde du handicap, c’est ainsi qu’il siégea au sein de la commission régionale d’invalidité. Mais c’est surtout dans deux domaines que son action fut marquante. D’abord au service de son quartier de la Madeleine pour lequel il a constamment agi, au sein du comité des fêtes, du conseil de quartier et de l’ADAQO. Enfin, pour les jardins. Guy aimait les jardins. Il s’engagea pour « Les jardins du cheminot ». Et puis, à nouveau, il s’engagea pleinement dans le beau projet du « Jardin d’Emmanuel » qui s’est traduit par la création, avec les habitants, d’un beau jardin au milieu des bâtiments et habitations du quartier Madeleine. Ce projet était et reste précurseur : les jardins doivent tenir toute leur place dans la ville de demain. J’assure son épouse Colette et ses filles Sophie et Emmanuelle, de toute mon amitié.

Jean-Pierre Sueur