Arts

  • Dans le cadre du Festival des Orgues en Pays Loire-Beauce fut interprété pour la première fois le 10 octobre dans l’église de Cravant, par la soprane Chloé Jacob, un poème de Christophe d’Arnell intitulé Une petite Beauce, mis en musique par Gildas Harnois, qui accompagnait Chloé David sur le remarquable orgue « Cavaillé Coll » de Cravant. Je publie ci-dessous le texte de ce poème inédit.

    Jean-Pierre Sueur

    Une petite Beauce de Jean-Christophe d'Arnell (avril 2020)

    Comme le souffle exquis d’un tilleul en exil,
    Héroïque, son âme inventait d’autres ciels
    Radieux au chevet de chapelles intimes,
    Infinis de douceur pour les blés en sommeil.
    Ses chemins conduisaient aux rivages fragiles,
    Ténébreux et sacrés de l’enfance éternelle.
     
    Ses vagues façonnaient d’ondoyantes collines
    Gisants de chaume et d’or, au visage vermeil.
    Sa tristesse, parfois, troublait l’encre docile
    Des Mauves-reposoirs, dont les bras en tonnelles
    Gansaient l’astre des nuits d’une moire divine :
    Immarcescible écrin de lumière et de grêle.
     
    II régnait en son cœur, l’espérance et l’abîme
    L’obscure éternité de la plaine d’Ukraine
    Et le bel unisson de nymphes sibyllines
    Auréolées de fleurs et de feuilles pérennes.
     
    Son prodigue murmure, au détour d’une vigne
    Annonçait un orage, un élan fraternel
    De faunes musiciens, ivres de joies infimes,
    D’antiques symphonies et de fugues rebelles.
     
    Son horizon, présage de riches avrils
    Apprivoisait la brume et sa nacre de gel,
    Et transformait l’hiver en bouquets d’églantines,
    Seringas et lilas aux parfums irréels.
     
    Et l’aube célébrait la présence subtile
    Des siècles en cortège et des Mânes fidèles
    En exhumant de l’ombre, un odéon d’argile,
    Une Petite Beauce, à tout jamais, Eden
  • C’est une exposition de photographies que l’on pourra voir jusqu’au 3 juillet prochain sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris. Organisée par le Sénat et l’association « France, patrimoine et territoires d’exceptions » qui regroupe sept associations d’élus locaux et de communes, elle présente des sites remarquables de France, dans toute leur diversité, parmi lesquels deux sites du Loiret, Yèvre-le-Châtel et Montargis, cette dernière étant présentée symboliquement comme la « Venise du Gâtinais ».