Biographie

Etudes et activités professionnelles

Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud (1966-1971)
Licencié de Lettres Modernes (1968)
Maîtrise en linguistique (1970)
Certifié de Lettres Modernes (1970)
Agrégé de l'Université (1971)
Docteur de troisième cycle en linguistique (1975).
Sa thèse est intitulée : "Etudes syntaxique et sémantique des verbes devoir et pouvoir : recherches sur les modalités en grammaire".

 

Activités professionnelles

Professeur de lettres au lycée de jeunes filles de Carthage (Tunisie) en qualité de Volontaire du Service National Actif (1971-1972)
Assistant en linguistique française à l'Université de Tunis (1972-1973)
Assistant, maître-assistant (1973-1981)
Maître de conférences (1993-1997) en linguistique française à l'Université d'Orléans
Chercheur dans le cadre d'une Equipe de Recherche Associée du C.N.R.S. en lexicométrie (1973-1981)

Responsabilités politiques

Jean-Pierre SUEUR a adhéré au PSU en 1967 puis au Parti socialiste en 1974.
Il a été Secrétaire fédéral, puis Premier Secrétaire, de la Fédération du Loiret du Parti Socialiste (1974-1981).
Il est membre du Comité directeur, puis du Conseil national du Parti socialiste depuis 1985.
Il a été délégué national du Parti Socialiste chargé de l'Education de 1988 à 1991.
Il a été membre du Bureau National (1995-2003) et secrétaire national chargé de l'Aménagement du Territoire (de juin à novembre 1997) puis secrétaire national à l'Education (1997-2003).

Membre du Gouvernement

Jean-Pierre Sueur a été Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, chargé des Collectivités Locales de mai 1991 à fin mars 1993, dans le gouvernement d'Edith CRESSON puis dans celui de Pierre BEREGOVOY.
A ce titre, il a défendu au nom du Gouvernement plusieurs projets de loi devant l'Assemblée Nationale et le Sénat qui sont devenus des lois :

  • loi sur l'Administration Territoriale de la République (qui a instauré la communauté de communes),
  • loi sur les Conditions d'exercice des mandats locaux,
  • loi portant réforme des opérations funéraires (mettant fin au monopole et donnant des garanties de transparence aux familles),
  • loi sur l'action culturelle des collectivités locales,
  • loi sur la protection sociale des sapeurs-pompiers volontaires.

Mandats électifs nationaux

Député

Elu Député du Loiret en 1981 (1ère circonscription), Jean-Pierre SUEUR a été réélu en 1986 et en 1988 (1ère circonscription). Membre de la Commission des Affaires Culturelles, Familiales et Sociales, il a été, à sept reprises, rapporteur pour avis du budget de la recherche et du développement technologique. Il a été rapporteur de plusieurs projets de loi et est fréquemment intervenu sur les thèmes de l'action sociale, de l'enseignement supérieur, de la recherche, de la culture, des postes et télécommunications, de l'aménagement du territoire, etc.
Parlementaire en mission, il a rédigé un rapport au Premier Ministre, publié à la Documentation Française intitulé "Changer la retraite; propositions pour le développement du volontariat des retraités et pré-retraités" et consacré aux thèmes de la "retraite active".
Jean-Pierre SUEUR a siégé en qualité de représentant de l'Assemblée Nationale au Conseil d'orientation du centre Georges Pompidou, au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche et à la Commission nationale des comptes de la Sécurité sociale.
Il a présidé le groupe d'amitié France-Tunisie de l'Assemblée Nationale.

Sénateur

Le 23 septembre 2001, il a été élu sénateur du Loiret. Il a été réélu pour six ans le 25 septembre 2011 et à nouveau pour six ans le 24 septembre 2017. Président de la Commission des Lois du Sénat de septembre 2011 à septembre 2014 après en avoir été vice-président durant le premier mandat, il a été de nouveau élu vice-président de la commission des lois en octobre 2014, puis en octobre 2017.

Au Sénat, Jean-Pierre Sueur suit tout particulièrement toutes les questions relevant de la commission des lois, relatives à : la Justice, les collectivités locales, la décentralisation, la Constitution, la sécurité, les droits de l'Homme, l'immigration, etc.

Il a pris plusieurs initiatives concernant la législation funéraire dans la suite de la loi de 1993. Il a suivi les dossiers des Partenariats Publics Privés et des marchés publics. Il a aussi suivi les débats sur la psychanalyse et le titre de psychothérapeute.

Il es président du groupe France-Tunisie du Sénat

Mandats électifs locaux

Jean-Pierre SUEUR a été conseiller régional de la Région Centre de 1981 à 1986.
Il a été conseiller municipal d'Orléans de 1983 à 1989 et de 2001 à 2008.
Jean-Pierre SUEUR a été élu Maire d'ORLEANS en 1989, réélu en 1995.
Il a été Président du SIVOM puis de la Communauté de Communes de l'Agglomération Orléanaise de mars 1989 à mars 2001. Il a été président de l'Office public d'HLM de la Ville d'Orléans (1989-1995), président de l'Agence d'urbanisme de l'Agglomération d'Orléans (1989-2001) et président de la Société d'économie mixte Orléans Gestion (1991-2001).
Il a été vice-président de l'Association des Maires du Loiret.

Jean-Pierre SUEUR a été vice-président, puis de 1998 à 2001, président de l'Association des Maires des Grandes Villes de France.
Il a été vice-président de la Fédération nationale des Agences d'urbanisme et vice-président de l'Association des villes du grand Bassin Parisien.
Il a été membre du Comité des finances locales ainsi que de la Commission pour l'avenir de la décentralisation (1999-2000).

Jean-Pierre SUEUR a présidé le Centre d'Etude et de Recherche sur les Camps d'Internement du Loiret (CERCIL) depuis sa création en juillet 1991 jusqu'en mai 2008.

Publications

Livres

  • "Les étudiants, la politique et l'Eglise" (en collaboration avec Jean-Paul CIRET), Fayard, 1970.
  • "La parole syndicale", analyse du lexique des confédérations syndicales ouvrières (en collaboration), PUF, 1983.
  • "Changer la retraite : propositions pour le développement du volontariat des retraités et pré-retraités", La Documentation Française, 1984.
  • "Demain la Ville" (deux volumes), La Documentation Française, 1998.
  • "Changer la ville", Odile Jacob, 1999.
  • "L'aide personnalisée à l'autonomie, un nouveau droit fondé sur le principe d'égalité", La Documentation française, 2000.
  • "Aimez-vous-Orléans ?", Editions CPE, 2005.

Rapports au Gouvernement

  • "Changer la retraite : propositions pour le développement du volontariat des retraités et pré-retraités" (1984), La Documentation Française, 1984.
  • "Demain la Ville" (deux volumes), La Documentation Française, 1998.
  • "L'aide personnalisée à l'autonomie, un nouveau droit fondé sur le principe d'égalité", La Documentation française, 2000.

Rapports parlementaires

Articles

Nombreux articles sur les modalités (syntaxe/sémantique/logique) dans les revues "Langages", "Le Français Moderne", "Linguisticae Investigationes", "Recherches Linguistiques", et interventions lors de plusieurs colloques sur les mêmes sujets.
Articles sur la grammaire du dicours, l'analyse syntaxique des discours et la lexicométrie, en particulier dans les revues "Linguisticae Investigationes" et "Mots".
Nombreux articles sur l'oeuvre de Charles Péguy et tout particulièrement la poétique de Charles Péguy parus, notamment, dans les Cahiers de l'Amitié Charles Péguy et "Le Porche".

.