Livres

commentfaitlafranceJean-Pierre Sueur a rédigé l’une des parties de ce livre publié à l’initiative de l’Institut Montaigne. Celle-ci porte sur le thème : « La révolution tranquille de l’intercommunalité ». Jean-Pierre Sueur y analyse l’évolution de l’intercommunalité en France au cours des quinze dernières années.

Ed. Plon, 2006 – en collaboration, 232 pages.

 

 

 

.

Ce livre reprend des textes écrits par Jean-Pierre Sueur entre 1989 et 2001. Dans une longue préface, il y présente sa vision de la Ville d’Orléans et de son évolution au fil du temps.

Ed. CPE, 2005, 268 pages.

 

 

 

 

.

Ce livre reprend un rapport remis à Martine Aubry qui présente des hypothèses, analyses et propositions qui ont permis d’élaborer le projet de loi sur l’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA).

La Documentation Française, 2000, 190 pages.

 

 

 

 

.

Ce livre reprend sous une forme plus condensée les thèses du rapport « Demain La Ville ».

Ed. Odile Jacob, 216 pages.

 

 

 

 

 

.

Ce livre reprend le rapport présenté au gouvernement par Jean-Pierre Sueur en 1998. Il y critique la politique de la ville telle qu’elle a été menée durant les années antérieures et préconise une nouvelle politique de la ville qui est, pour lui, indissociablement une nouvelle politique urbaine. La vraie question que pose ce livre – toujours actuel – c’est quelle ville voulons-nous pour dans 20 ans, dans 30 ans ? Que faisons-nous pour la préparer ? Ce rapport a été préparé avec une équipe de 25 spécialistes.

La Documentation Française, 1998, 2 tomes.
Tome 1 : 230 pages ; Tome 2 : 392 pages.

 

 

 

.

Ce livre reprend le rapport qui avait été demandé à Jean-Pierre Sueur par Pierre Mauroy, et qu’il a remis en 1984 à Laurent Fabius. Jean-Pierre Sueur y critique les pré-retraites et y fait de nombreuses propositions – toujours actuelles – pour une retraite active.

La Documentation Française, 1984, 118 pages.

 

 

 

 

 

.

Ce livre présente une étude comparée, sur la base de données statistiques, du vocabulaire des confédérations syndicales ouvrières : CGT, CFDT, FO et CFTC.

PUF, 1982 – en collaboration avec Alain BERGOUNIOUX, Michel LAUNAY, René MOURIAN et Maurice TOURNIER, 270 pages

.

Ce livre présente une analyse des rapports souvent conflictuels entre les étudiants chrétiens engagés dans l’action politique et l’Eglise catholique, dans la période qui a suivi mai 1968.

Ed. Fayard, 1970 – en collaboration avec Jean-Paul CIRET, 144 pages.

 

 

 

 

 

.